Accueil
Mozéclic
Inter-Activités
Sites en stock
Funstuff
Aperoller
Blablas
What's up Doc
Zone de téléchargement
Sur tes pas

Tu trouves pas?
Contact
Site Info
     

Les dimensions proxémiques recomposées de la communication interactive

Résumé de la communication lue pour le colloque CMO, 67 ième congrès de l'Acfas - U Sherbrooke - Printemps 2001 - organisé par le GRM

On a souvent différencié la communication intersubjective de la communication médiatée. La communication médiatée par ordinateur nous incite aujourd'hui à remettre en cause cette séparation en vertu d'une propriété particulière qui fait une des spécificités de l'informatique: l'interactivité.

L'hypothèse, que nous présenterons, considère que l'interactivité engage des usages communicationnels particuliers qui font du dispositif un relais relationnel. Le dispositif interactif remettrait en cause partiellement, par l'usage, la rupture sémiotique. L'interactivité crée ce que nous appellons une perméabilité entre la sphère de l'expérience et la sphère symbolique. Un " comme si " qui fusionne dans les actes d'une énonciation partagée des faire et des représentations.

Nous proposons de montrer comment les différents protocoles de communication sur Internet sont des lieux de reconstruction, de la temporalité et de la spatialité relationnelle, différenciés. Nos études des listes de discussions, des forums, du mail, du web ou du chat par exemple, laissent apparaître que chacun de ces modes communicationnels est le lieu d'une mise en scène ou en image où s'enchevêtrent trois niveaux de proxémie entre les acteurs et leurs représentations (que nous appellerons personnages).

Nous établissons que chaque mode en jouant sur la synchronicité et la représentation des distances, maintient , souvent à dessein (stratégiquement), une perméabilité relative et évolutive dans laquelle se redéfinissent les relations entre acteurs.

 

©Vincent Mabillot 1999-2003